Exposition temporaire

FRANCIS MASSON, LE CALDER DE LA FORCE

 

La première exposition temporaire de la Maison John et Eugénie Bost se devait de rendre hommage à Francis Masson. C’est en effet la partie droite de sa sculpture en fil de fer du pavillon « La Famille » qui est devenue l’image générique du logo du musée. Mais plus encore, nous vous invitons à découvrir ce qui est, non pas une curiosité, mais une œuvre.

 

Francis Masson nait en mars 1944 à Périgueux. Sa mère l’abandonne en octobre 1944. Et, à un an, la DDASS le place aux Asiles John Bost. Dès 1953, il commence à réaliser des sculptures en fil de fer. Il le fera toute sa vie, traitant de sujets très divers. Il met fin à ses jours en mars 1985.

 

Il était vraiment temps d’attirer l’attention sur ce créateur singulier qui – comme a pu le faire Alexandre Calder – a fait chanter le fil de fer pour nous donner une autre façon de regarder le monde. Nicolas Surlapierre nous l’explique brillamment dans le livre qui accompagne l’exposition et Jean-Francois Monnier raconte des souvenirs devenus précieux.

 

Catalogue de l’exposition

Commandez en ligne le catalogue de l’exposition temporaire FRANCIS MASSON, LE CALDER DE LA FORCE en cliquant sur le lien ci-dessous :

Catalogue FRANCIS MASSON, LE CALDER DE LA FORCE